“La communauté Musulmane de Belgique sous la menace des lois liberticides qui interdisent l’abattage rituel en Flandre et en Wallonie” 12/02/2019 (FR)
7 mei 2019
FEDERATIE VAN MAROKKAANSE MOSKEEËN IN VLAANDEREN (FMV) Antwerpen, 27 december 2018.
7 mei 2019
Show all

Avis du Conseil des Théologiens des musulmans de Belgique Concernant la fête du sacrifice de l’année 1436/2015

Avis du Conseil des Théologiens des musulmans de Belgique
Concernant la fête du sacrifice de l’année 1436/2015
Le présent avis religieux est destiné aux citoyens de confession
musulmane résidant en Belgique.
En guise de rappel de l’essentiel auprès de chaque musulmane et musulman, il est à noter que
l’immolation de la fête du sacrifice est un emblème parmi les marqueurs référentiels de
l’islam, et une tradition instaurée par le patriarche Abraham, sur lui la paix. Il va de soi que
Dieu a recommandé aux musulmans de valoriser cet emblème, et d’emprunter la voie de leur
père Abraham, sur lui les salutations et la paix de Dieu. Il en découle ainsi que la légitimité
religieuse de cette pratique est confirmée par le Coran, la tradition prophétique, ainsi que par
le consensus des ulémas, juristes musulmans, en référence à la parole divine : « Accomplis
l’office de la prière pour ton Seigneur, et observe le sacrifie (immolation d’un animal) »,
(sourate Al Kawthar CVIII – verset 2).
Le Prophète, sur lui et sa famille la paix, a appliqué cette tradition du sacrifice jusqu’à la fin
de sa vie. Il a dit, à propos de toute personne qui délaisserait cette pratique alors qu’elle est en
mesure de l’observer : « celui qui a les moyens pour veiller à l’application du sacrifice, et qui
ne l’observe pas, qu’il n’assiste pas au lieu de rassemblement pour la prière de la fête », tout
en précisant par ailleurs dans une autre version de la tradition : « qu’il n’approche pas notre
lieu de prière de la fête du sacrifice ».
Sur la base de ce qui précède, il est important de préciser que toute personne qui a les moyens
de veiller à la pratique de cette tradition dans un cadre adéquat, de façon valide d’un point de
vue théologique, à savoir sans étourdissement quelconque, qu’il veille à observer l’application
de son abattage rituel, et il en sera récompensé par la grâce divine.
Quant à celui qui en aura été privé, par le fait de ne pas avoir tous les moyens adéquats à sa
disposition pour l’application de son sacrifice, ou qui n’aura pas trouvé d’espace suffisant
dans les abattoirs comme c’est le cas dans plusieurs régions du pays, pour cette année-ci, il est
en est excusé et il n’encoure aucune gêne ni blâme d’un point de vue théologique, du fait que
la prescription est religieusement effective à partir du moment où son application est possible,
ainsi que les moyens pour l’observer, suite à la parole divine : « Dieu n’impose à un être une
EMB rue de læken 166/168 1000 BRUXELLES
TEL : 02/210.02.37 Fax : 02/218.07.92 E-mail : conseil.theologiens@embnet.be
www.embnet.be
2
prescription, qu’en fonction de sa capacité à l’appliquer », sourate Al Baqara, la Vache II –
verset 286.
Nous invitons avec insistance les responsables des divers gouvernements régionaux belges à
déployer tous les efforts nécessaires permettant aux citoyens musulmans de s’acquitter de leur
rituel dans des conditions adéquates en mettant à leur disposition l’espace nécessaire au sein
des abattoirs afin de pratiquer la fête du sacrifice de manière sereine, sachant que la pratique
du culte pour les citoyens est un droit garanti par la Constitution de notre pays.
Nous osons espérer que les responsables de notre pays, garants de la justice et du respect des
libertés, puissent apporter une solution durable à cette difficulté chronique qui touche un
grand nombre de leurs concitoyens.

Geef een reactie

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd. Vereiste velden zijn gemarkeerd met *

een × vijf =